Un moment capital

 

A votre décès, le capital garanti lors de la souscription de votre contrat obsèques sera entièrement reversé à l’entreprise de Pompes Funèbres en charge de l’organisation des obsèques. Les capitaux sont garantis dès la souscription effective du contrat obsèques (sous réserve de l’encaissement de la prime unique ou de la première cotisation) pour les décès accidentels. Pour les disparitions non accidentelles, les contrats obsèques ADDAMAS disposent d’un délai de carence d’une année, au-delà de laquelle les capitaux sont garantis.

A noter par ailleurs que dans certains cas, les contrats obsèques offrent une soulte. Il s’agit du capital restant après l’exécution de votre contrat obsèques et le paiement de la facture des Pompes Funèbres. Cet argent est reversé aux bénéficiaires secondaires que vous avez éventuellement désignés lors de la souscription de votre contrat. Le cas échéant, ce capital sera reversé à la succession.

 Par ailleurs, il faut savoir qu’en l’état actuel de la réglementation, un capital complémentaire en cas de décès peut être transmis aux ayants-droits, hors droits de succession. Dans le cadre des contrats obsèques de la gamme KAIROS, cette somme, additionnée à celle du capital à garantir défini lors de la souscription, ne doit pas dépasser 15 000,00 €.